• Malagasy
  • Français
  • English

Identification






Nos références

Epo

Approche Budgetaire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Index de l'article
Approche Budgetaire
L'investissement

  logo.gif

       L’INVESTISSEMENT
 

Le quartier ne dispose pas forcément de propriétés domaniales pour accueillir le bâtiment à réaliser.

Dans le chiffrage est prévu l’achat d’un terrain qui devra à l’issue, tout comme le bâtiment, devenir propriété du domaine.

Le bâtiment requis est calibré en fonction des besoins actuels du quartier en terme de capacité d’accueil et des surplus des quartiers voisins, leur permettant ainsi d’améliorer aussi leurs conditions par ce biais.

A Madagascar, l’écolage de base est prévu sur 5 années de scolarisation, d’où la réalisation d’un bâtiment avec 5 classes indépendantes.

La capacité de ce centre suivant les critères actuels est de 150 enfants. 2 autres classes sont prévues en extension afin de suivre l’évolution de la scolarisation à Madagascar qui sera de 7 ans en primaire dans un avenir proche.

Le montant de l’investissement tient compte d’une réalisation aux normes de la profession du bâtiment et de la sécurité des personnes, par une société capable d’en assumer la garantie sur un laps de temps suffisant.

L’intégration dès le départ et pour chaque validation d’étape des directions ministérielles de l’éducation permet d’en garantir l’aboutissement dans le respect de la législation et dans l’intérêt des personnes ciblées.

Dans ces conditions, le montant global de l’investissement est évalué à ce jour à 36 000 euros dont 9 500 euros pour le terrain de 500m2 et 26 500 euros pour le bâtiment et extérieurs.

La gestion financière de cet investissement est réalisée par la structure actions sociales privées, afin de maitriser les dépenses et leur objet.

La bonne gérance est garantie par le directeur de la société L’AVENIR, qui se charge de la supervision et qui se porte responsable dudit projet devant les donateurs et institutions.

La présence sur place en permanence du Directeur Technique de L’Avenir partenaire actif du projet en garantit le suivi opérationnel adéquat.